Test de déclenchement ou vérification de l'étalonnage ?

Test de déclenchement ou vérification de l'étalonnage ?

Dave Wagner | vendredi 26 juin 2020

Un utilisateur m'a récemment demandé quelle était la différence entre un test de déclenchement et une vérification de l'étalonnage.

C'est une question intéressante. Le test de déclenchement consiste à exposer brièvement le détecteur à du gaz dans le but de vérifier que ses cellules réagissent et que ses alarmes fonctionnent correctement. Par définition, le test de déclenchement ne permet pas de contrôler la précision de l'appareil.

C'est là que l'étalonnage entre en jeu. On procède aux vérifications d'étalonnage en exposant le détecteur à une concentration certifiée de gaz pendant un certain temps pour s'assurer qu'il délivre des mesures exactes.

Ce client était un peu perdu car le fabricant lui recommandait de réaliser un test de déclenchement et de vérifier la précision de son détecteur avant utilisation sans toutefois lui préciser la durée d'application du gaz ni la tolérance de mesure. Que faire dans ce cas ?

Dans la plupart des applications, on attend simplement de l'appareil qu'il réagisse au gaz et génère une alarme en cas de danger. En revanche, dans certains cas, la précision de la mesure a plus d'importance. Avec les appareils actuellement disponibles sur le marché, si vous avez un doute concernant la précision de vos mesures, il vaut mieux étalonner l'appareil avant utilisation plutôt que de vérifier son étalonnage. L'opération n'est généralement pas plus longue, nécessite la même quantité de gaz et, une fois terminée, garantit la précision des mesures de votre appareil. Si vous vérifiez l'étalonnage et que les mesures s'avèrent imprécises, vous devrez de toute façon étalonner l'appareil, donc autant commencer par là et obtenir un résultat garanti.

En définitive, peu importe que vous choisissiez de réaliser un test de déclenchement, une vérification de l'étalonnage ou un étalonnage complet tant que l'opération choisie est adaptée à votre situation particulière. Quelle que soit la méthode pour laquelle vous optez, l'essentiel est de vérifier le bon fonctionnement de votre détecteur avant de l'emporter avec vous sur le terrain et d'effectuer des tâches potentiellement dangereuses.

Souvenez-vous : le seul moyen d'être sûr que votre détecteur réagit au gaz est d'exposer ses cellules au gaz. Alors faites-le systématiquement !

Dave

Vous voulez savoir comment automatiser vos tests de déclenchement et vos étalonnages ? Lisez le livre blanc intitulé « Station d'accueil ou station d'étalonnage : laquelle est la mieux adaptée à vos détecteurs de gaz ? »

 

 

 

 

<< Article précédent Accueil Article suivant >>