Where To Buy Contact Options
icône de téléphone
Des questions ? Appelez-nous !
1-800-338-3287
Talk to an Expert
mobile menu icon mobile menu close icon

Bien que la marijuana soit illégale à l'échelle fédérale, plus de la moitié des États américains l'ont légalisée pour un usage médical ou récréatif. L'industrie du cannabis légal connaît une croissance phénoménale ces dernières années et cette tendance va certainement perdurer étant donné que le nombre d'États qui légalisent cette culture ne cesse d'augmenter. 

Même si la croissance de l'industrie du cannabis semble offrir une myriade d'opportunités à de nombreuses personnes, elle s'accompagne également d'un certain nombre de dangers qu'on ne peut ignorer, y compris des dangers liés au gaz. Bonne nouvelle : la plupart de ces dangers sont les mêmes que pour les industries traditionnelles. Le secteur du cannabis peut ainsi s'appuyer sur un nombre colossal de ressources.

Le problème, toutefois, est que la plupart des industriels méconnaissent ces dangers. Les dangers du gaz sont bien souvent négligés et bon nombre des entreprises qui se lancent dans la culture du cannabis gagneraient à mettre en place un programme de détection des gaz et à se former dans ce domaine.

La question de la sécurité des employés

Une étude de 2018 s'est intéressée aux dangers qui touchent l'industrie du cannabis et à leurs effets sur les employés, montrant que la sécurité du personnel pouvait largement être améliorée. L'étude a révélé, fait surprenant, que 46 % des employés n'avaient pas été formés aux dangers chimiques, physiques et biologiques potentiels liés à leur travail.

Pour faire face à la compétition, la plupart des industriels ont préféré se consacrer à leurs produits et à leur entreprise, reléguant la sécurité au second plan. Il a fallu attendre un certain temps avant que la conformité et la sécurité ne reprennent leurs droits, et il reste encore du chemin à parcourir dans ces deux domaines.

Le grand nombre d'employés n'ayant reçu que peu de formation en matière de sécurité, si ce n'est aucune, devrait alerter les employés comme les employeurs. Les employés de l'industrie du cannabis devraient se demander pourquoi ils n'ont jamais été formés aux dangers et quelles mesures peuvent être prises pour qu'à l'avenir, leur sécurité soit assurée. Par ailleurs, les employeurs doivent faire le nécessaire pour s'assurer que leurs employés sont en sécurité et que l'ensemble de leurs activités sont conformes aux réglementations de l'industrie.

Les dangers du gaz dans l'industrie du cannabis

La hausse du nombre d'entreprises va nécessairement s'accompagner d'une hausse du nombre d'incidents liés au gaz. Les deux principaux dangers sont les gaz combustibles, qui peuvent entraîner des incendies et des explosions, et le dioxyde de carbone (CO2), qui déplace l'oxygène et peut provoquer l'asphyxie.

Les gaz combustibles peuvent s'enflammer dans certaines conditions – conditions facilement réunies dans le secteur du cannabis étant donné la chaleur requise pour faire pousser les plants. La plupart des entreprises utilisent des systèmes d'éclairage horticole pour générer de la chaleur, créant les conditions « idéales » pour que des gaz combustibles s'enflamment.

Bien souvent, les entreprises utilisent également du dioxyde de carbone pour favoriser la croissance des plants. Elles emploient pour cela un générateur de CO2 ou des bouteilles contenant du gaz comprimé liquéfié.

Par ailleurs, les entreprises du secteur du cannabis utilisent parfois des appareils dotés de moteurs à essence qui, s'ils ne sont pas utilisés correctement, peuvent émettre du monoxyde de carbone et mettre les employés en danger.

Les avantages de la surveillance du gaz

Les producteurs de cannabis doivent associer détecteurs de zone et détecteurs personnels. Chaque entreprise étant unique, les détecteurs de gaz doivent être installés d'une manière propre à chaque site.

Les détecteurs de zone doivent être utilisés tout autour du site pour détecter les fuites de gaz ou pour créer un tampon entre les zones dangereuses et le personnel. Idéalement, un détecteur de zone doit détecter une fuite de gaz et alerter l'employé par le biais de signaux sonores ou visuels avant que ce dernier pénètre dans la zone et inhale le gaz dangereux. Ce système doit être appuyé par des détecteurs de gaz personnels, qui informeront les employés des dangers lors de leurs déplacements sur le site. Tous les employés susceptibles de se trouver en présence de CO2 ou d'autres gaz dangereux devraient également être munis de détecteurs portatifs.

Ces détecteurs peuvent prévenir les accidents et sauver des vies s'ils sont utilisés correctement par des employés formés aux procédures d'urgence.

Contactez-nous pour en savoir plus sur les dangers du gaz auxquels votre personnel est confronté et trouver le programme de détection idéal pour votre entreprise.