Les coûts cachés des détecteurs de gaz jetables

Les coûts cachés des détecteurs de gaz jetables

Michelle Hammons | vendredi 26 juin 2020

Les déchets liés aux équipements électroniques posent un problème majeur. Les Américains, par exemple, changent en moyenne de téléphone mobile tous les 22 mois et plus de 140 millions d'appareils finissent ainsi à la décharge chaque année aux États-Unis. Avec le temps, leurs composants se détériorent et libèrent des substances toxiques dans les sols et les nappes phréatiques. Le problème est tel que les déchets électroniques sont souvent exportés, parfois illégalement, vers des pays en développement où ils viennent alimenter de gigantesques décharges toxiques à ciel ouvert.

iNET EXCHANGE

Incendie et intervention d'urgence

iNet® Exchange est un service par abonnement
qui couvre la réparation et le remplacement des détecteurs de gaz.

Obtenir des détecteurs de gaz à la demande

Certains pays ont adopté une approche proactive pour réduire l'impact des déchets électroniques sur l'environnement. Le 8 juin 2011, l'Union européenne a notamment adopté la directive 2011/65/UE qui interdit l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électroniques : le plomb, le cadmium, le mercure, le chrome hexavalent, les polybromobiphényles et les polybromodiphényléthers. L'objectif de cette directive est de réduire l'exposition humaine aux produits chimiques dangereux en empêchant que des appareils électroniques contenant ces substances (télévisions, téléphones mobiles, ordinateurs, par ex.) ne finissent dans des décharges.

L'intérêt de cette législation est évident. L'exposition répétée au plomb, par exemple, entraîne des risques significatifs pour la santé et notamment des effets sur la fonction rénale, la pression artérielle et les facultés cognitives. Même à de faibles niveaux, l'exposition à cet élément peut avoir des effets désastreux.

Quel est le lien entre détection de gaz et déchets électroniques ?

En termes simples, une entreprise qui travaille dans le domaine de la sécurité et de la protection doit veiller à ce que ses activités n'aient pas d'effets nocifs sur l'homme. Les détecteurs de gaz sont un équipement de sécurité essentiel. Il est donc normal de veiller à ce que ces appareils ne soient pas une source potentielle d'intoxication au plomb, par exemple.

alertes d'homme à terre

La directive RoHS (Restriction of Hazardous
Substances) vise à limiter l'utilisation des
produits chimiques dans les équipements électroniques.

De nombreux pays de l'UE appliquent des réglementations interdisant l'utilisation de certaines substances et la plupart des fabricants de détecteurs de gaz respectent ces législations. Toutefois, si vous utilisez des centaines de détecteurs de gaz sur site, dont la durée moyenne de vie n'est que d'un an, un grand nombre d'entre eux finiront à la décharge. Même s'ils ne contiennent aucune des substances interdites par l'Union européenne, les détecteurs de gaz jetables ont un impact sur l'environnement. Que peut faire un responsable sécurité pour rendre son programme de détection de gaz plus écologique ?

La réponse est simple : réduire, réutiliser et recycler. Ces mots nous sont familiers et font aujourd'hui partie de notre quotidien. Nous réutilisons autant que possible les bouteilles avant de les déposer dans un bac de recyclage spécifique. Nous faisons nos courses avec des sacs réutilisables. Nous recyclons les piles.

De même, nous pouvons réduire, réutiliser et recycler nos détecteurs de gaz.

Réduire

Vous avez un stock d'appareils de secours en cas de panne de détecteur ? Sachez que vous disposez de plusieurs solutions pour réduire votre parc d'appareils, notamment les programmes d'entretien/réparation et les fonctionnalités de gestion du parc.

Programmes d'entretien/réparation – Quand l'un de vos appareils a besoin d'être réparé, vous devez commander des pièces, attendre la livraison, puis trouver le temps d'effectuer la réparation. Cela peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines. La solution la plus simple est d'utiliser un logiciel qui permet de suivre l'état de vos appareils et un programme d'entretien/réparation qui vous fournit automatiquement les pièces ou les appareils de rechange dont vous avez besoin.

Gestion du parc – En affectant chaque appareil à un utilisateur spécifique et en ayant la possibilité de modifier facilement ces affectations, vous pouvez réduire la taille de votre parc. Vous ne gardez que le nombre d'appareils nécessaire, et chaque utilisateur qui restitue un détecteur l'affecte à une nouvelle personne. Ainsi, vous réduisez à la fois votre impact sur l'environnement et votre budget de détection.

Réutiliser

alertes d'homme à terre

Dans le domaine de la détection de gaz, pensez à
réduire, à réutiliser et à recycler autant que possible.

Un détecteur de bonne qualité peut durer des années s'il est bien entretenu. Privilégiez les micrologiciels évolutifs, les batteries et cellules remplaçables et les fonctions d'entretien/réparation, qui contribuent à réduire l'empreinte écologique.

Micrologiciels évolutifs – À peine achetés, certains appareils électroniques sont déjà dépassés. Toutefois, certains fabricants d'équipement de détection de gaz mettent à niveau leur technologie. Les mises à jour gratuites de micrologiciel pendant toute la durée de vie d'un appareil permettent de continuer à bénéficier des dernières technologies sans avoir à changer de matériel.

Batteries rechargeables et remplaçables – Les piles et batteries sont une source majeure de déchets. Les appareils conçus pour fonctionner pendant un temps limité (appareils jetables) ont un impact considérable sur l'environnement comparé à ceux dont les batteries peuvent être rechargées et/ou remplacées. Mieux vaut dépenser quelques euros pour acheter une batterie et continuer à utiliser le même appareil plusieurs années.

Recycler

Bien souvent, les composants des détecteurs de gaz peuvent être recyclés. En respectant la réglementation sur la mise au rebut ou en utilisant les programmes d'entretien/réparation du fabricant, vous éviterez que vos détecteurs de gaz ne finissent à la décharge.

Garanties – Privilégiez les appareils garantis à vie. Avec ce type de garantie, les réparations liées à une utilisation normale sont à la charge du fabricant, qui s'engage à recycler les pièces de manière responsable.

Programmes d'entretien/réparation – Les programmes qui prévoient le remplacement des appareils en cas de problème permettent aussi aux fabricants de recycler les composants de manière responsable.

Bouteilles de gaz étalon – Le gaz étalon est l'un des éléments essentiels d'un programme de détection de gaz performant. Soyez plus efficace en achetant des bouteilles de gaz étalon de la bonne taille. Certains fabricants d'équipements de détection de gaz peuvent vous aider à évaluer votre consommation pour que vos commandes correspondent à vos besoins. Si vous commandez des bouteilles trop petites, vous devrez les remplacer plus souvent ; vous aurez donc plus de frais et vous augmenterez votre empreinte écologique. Si vous commandez de trop grosses bouteilles, vous risquez d'atteindre la date d'expiration avant d'avoir utilisé tout le gaz. De plus, avec un programme de réapprovisionnement automatique, vous gérez de manière optimale vos bouteilles de gaz. Vérifiez les instructions qui figurent sur la bouteille avant de la mettre au rebut. Bien souvent, les bouteilles de gaz en aluminium sont recyclables localement.

Si la réduction des déchets électroniques déjà présents dans les décharges risque de prendre des décennies, nous pouvons contribuer chaque jour à éviter que le problème ne s'aggrave. En réduisant, en réutilisant et en recyclant, vous ferez un geste pour les générations futures et vous économiserez du temps et de l'argent.