Un détecteur de gaz à pompe est-il adapté à votre application?

Un détecteur de gaz à pompe est-il adapté à votre application?

Gregg Bako | vendredi 26 juin 2020

L'utilisation d'un détecteur de gaz à pompe est-elle adaptée à votre application? — Depuis l'apparition des détecteurs de gaz électroniques, les équipes ont recours à des appareils à pompe. Cependant, quand et comment ces pompes devraient être utilisées reste une question récurrente aujourd'hui encore. Bon nombre de personnes pensent que tout détecteur de gaz devrait disposer d'une pompe. Elles pensent qu'un détecteur de gaz sans pompe est moins précis, plus lent et, tout simplement, qu'il ne détecte pas aussi bien les gaz. Si les détecteurs de gaz à pompe ne sont pas plus précis, plus rapides ou capables de couvrir une zone plus étendue, ils permettent d'effectuer certaines tâches de manière beaucoup plus simple et sécurisée. 

Pourquoi utiliser une pompe avec un détecteur de gaz ?

Les détecteurs de gaz à pompe vous permettent de prélever, dans une atmosphère inconnue et potentiellement toxique ou combustible, un échantillon depuis une zone dont la sécurité a été préalablement établie. Grâce aux pompes, vous restez à l'abri du danger. Après avoir prélevé l'échantillon d'air avec un détecteur de gaz à pompe et confirmé l'absence de gaz toxiques ou combustibles, vous pouvez pénétrer dans la zone et y effectuer le travail nécessaire.

Les détecteurs de gaz à pompe vous évitent d'avoir à pénétrer dans des
zones où des gaz dangereux pourraient être présents.

Dans certains cas, le réservoir à tester est de faible hauteur, mais peut atteindre 10 mètres de diamètre. Dans ce type d'espace confiné, une pompe munie d'une sonde télescopique permet de progresser doucement, en maintenant la sonde devant soi, pour s'assurer que l'atmosphère est sans danger avant d'aller plus loin. Dans les cas où le réservoir est haut et étroit, la sonde doit être introduite par au-dessus. Il faut alors utiliser une pompe et une longueur de tube suffisante pour vérifier que le réservoir est exempt de tout gaz dangereux avant d'y entrer. Dans ces deux exemples, la pompe et le matériel d'échantillonnage vous permettent d'acheminer un échantillon jusqu'au détecteur avant d'accéder à la zone, pour plus de sécurité.

Comme nous venons de le voir, un détecteur de gaz à pompe facilite le travail et renforce la sécurité. Toutefois, une pompe n'augmente ni l'efficacité ni la portée d'un détecteur. Les cellules du détecteur de gaz continuent à ne détecter que le gaz avec lequel elles sont directement mises en contact. La pompe ne change en rien la sensibilité des cellules. Elle permet simplement de tester l'atmosphère à distance du détecteur. Par conséquent, si vous placez côte à côte un appareil à pompe, sans tube, et un appareil sans pompe, le premier ne détectera pas les gaz dangereux plus vite que le second et les deux détecteurs afficheront la même mesure.

Pourquoi l'usage d'une pompe ne doit-il pas être systématique ?

L'usage systématique d'une pompe présente certains inconvénients. Si un détecteur de gaz fonctionne de la même manière, avec ou sans pompe, un détecteur muni d'une pompe est plus lourd et plus encombrant. De plus, la pompe consomme de l'énergie et réduit l'autonomie de la batterie. Généralement, un opérateur doit garder son détecteur de gaz sur lui toute la journée, soit douze heures ou plus. La compacité, la légèreté et l'autonomie de l'appareil sont donc cruciales. C'est pourquoi on considère généralement que l'usage de la pompe doit être réservé aux applications où elle est absolument nécessaire.

Autres points à considérer concernant l'usage d'une pompe

Lorsque vous avez établi qu'un détecteur à pompe est nécessaire pour votre application, vous devez vérifier que vous disposez des accessoires nécessaires pour l'utiliser et le protéger. Si vous devez pénétrer à l'horizontale dans un espace ou utiliser la pompe pour tester des zones difficiles d'accès, l'utilisation d'une sonde est recommandée. Vous avez le choix entre plusieurs options : une sonde légère en polycarbonate, une sonde télescopique en acier inoxydable ou encore une sonde conçue pour résister à de très hautes températures. Pour une entrée à la verticale, vous aurez besoin d'une certaine longueur de tube. Les tubes les plus courants sont en polyuréthane ou à revêtement en téflon. Les tubes en polyuréthane sont adaptés à différents gaz, à l'exception du chlore, du dioxyde de chlore, du chlorure d'hydrogène et des composés organiques volatils (COV) qu'ils risquent d'absorber, engendrant des mesures inexactes. Il est donc préférable d'utiliser des tubes à revêtement en téflon pour ces gaz. Lorsque vous utilisez une pompe et un tube, vous devez laisser le temps à l'échantillon de gaz de parcourir la longueur du tube et de se diffuser jusqu'aux cellules. La règle de base est de prévoir deux minutes plus six secondes par mètre de tube pour que les cellules détectent le gaz et se stabilisent. Si on prend par exemple une pompe reliée à un tube de 9 mètres, il faudra patienter environ 3 minutes pour que le gaz traverse le tube et que la mesure s'affiche. Un autre conseil important quand vous utilisez un détecteur de gaz à pompe est de fixer un filtre antipoussières et un piège à eau à l'extrémité du tube ou de la sonde. Vous éviterez que de la poussière ou des débris n'endommagent l'appareil ou que du liquide ne pénètre dans le moteur de la pompe au cas où l'extrémité du tube entrerait en contact avec un liquide.

Que vous soyez employé d'une station d'épuration et deviez vérifier l'absence de gaz dans un réservoir avant d'effectuer un entretien, ou employé d'une raffinerie chargé de vérifier la présence éventuelle de fuites au niveau de plusieurs vannes et tuyaux difficiles d'accès, vous serez plus en sécurité en utilisant un détecteur de gaz à pompe. Pour les applications qui nécessitent l'utilisation d'un détecteur personnel, mais pas d'échantillonnage à distance, un détecteur sans pompe fera très bien l'affaire.

Vous voulez pouvoir passer rapidement d'un appareil à pompe à un appareil sans pompe selon les besoins ? Consultez notre article de blog consacré à l'utilisation d'une pompe clipsable.