Where To Buy Contact Options
icône de téléphone
Des questions ? Appelez-nous !
1-800-338-3287
Talk to an Expert
mobile menu icon mobile menu close icon

Glossaire de la détection de gaz

Découvrez les termes et concepts clés associés à la détection de gaz.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

A

Alarme

Son audible, signal visuel ou vibration qui alerte de la présence de niveaux dangereux de gaz combustibles ou toxiques ou d’atmosphères pauvres en oxygène.

Aspiration

Méthode utilisée dans la détection de gaz pour amener l’échantillon par succion jusqu’au dispositif de détection d’un appareil, à travers des conduits ou tuyaux.

Aspirer

Attirer un gaz par succion.

B

Boîtier antidéflagrant

Boîtier capable de résister à une explosion.

C

CCM

Centimètres cubes par minute.

CFM

Pieds cubes par minute (cubic feet per minute).

Catalyseur

Substance qui accélère ou retarde une réaction chimique tout en restant elle-même stable. Dans l’analyse des gaz, le catalyseur le plus couramment utilisé est le platine. Le platine est utilisé sous forme de fil dans l’élément de détection (filament). Lorsqu’un mélange d’air et de gaz ou de vapeur combustible est mis en contact avec un filament de platine chauffé (catalyseur), une combinaison rapide du combustible avec l’oxygène de l’air se produit à la surface du filament (réaction catalytique), augmentant la température du filament et sa résistance électrique.

Chambre de réaction

Cavité ou enceinte dans laquelle se produit la réaction ou la transformation d’un gaz lors d’un test de gaz.

Châssis

Coque d’un appareil électronique.

Circuit

Réseau électrique qui comporte au moins un chemin conducteur qui peut être fermé.

Circuit imprimé

Support sur lequel des composants électroniques sont configurés de manière à ce que les signaux électriques passent d’un composant à l’autre. Généralement, le support est constitué d’une plaque en fibre de verre sur laquelle sont placées des lignes conductrices. Ces lignes forment un chemin entre les composants électroniques.

Combustion

Processus de combinaison d’un corps avec l’oxygène, généralement accompagné d’une libération de chaleur.

Composé organique volatil (COV)

Produits chimiques organiques caractérisés par une haute pression de vapeur en conditions normales de température ambiante. Leur haute pression de vapeur résulte d’un point d’ébullition bas. Ils peuvent avoir des effets toxiques chroniques. Les COV sont des composés d’origine naturelle ou anthropique.

Concentration

Quantité d’un gaz par unité de volume, généralement exprimée en pourcentage, pourcentage de la LIE ou parties par million (ppm).

Condensation

Phénomène de réduction de vapeur ou de gaz en liquide sous l’effet d’un refroidissement ou d’un changement de pression.

Conductivité thermique

Capacité d’une substance à conduire ou transférer la chaleur entre deux points de température différente. Dans l’analyse des gaz, aptitude d’un échantillon de gaz à conduire la chaleur vers une bobine/un filament chauffé ou en dehors. Chaque gaz a sa propre conductivité thermique et certains conduisent bien mieux la chaleur que d’autres.

Contamination

Dans le domaine de la détection de gaz, perte de sensibilité de l’élément de détection à certains gaz. Cette perte de sensibilité s’observe par exemple sur un filament de platine en présence de vapeurs de silicone.

Courant continu (CC)

Courant unidirectionnel caractérisé par un mouvement continu. La plupart des détecteurs de gaz portables sont alimentés par un courant continu fourni par une batterie.

Courbe d’étalonnage

Graphique représentant la relation entre un résultat affiché sur un appareil de mesure et une concentration de gaz. L’axe des abscisses (axe horizontal) représente généralement la concentration de gaz et l’axe des ordonnées (axe vertical) les résultats affichés sur l’appareil de mesure. Une courbe d’étalonnage sert à interpréter les mesures de certains gaz qui ne correspondent pas à l’étalonnage initial de l’appareil.

D

Danger immédiat pour la vie ou la santé (DIVS)

Défini par l’organisme américain National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) comme l’exposition à des polluants atmosphériques « susceptibles de provoquer la mort ou des effets nocifs pour la santé, immédiats ou différés, ou d’empêcher la fuite d’un tel environnement ». Exemples : fumée ou gaz toxiques à un niveau de concentration suffisamment élevé.

Débitmètre

Appareil destiné à mesurer le débit d’un échantillon.

Dérive du zéro

Condition qui correspond à une diminution ou à une élévation progressive du compteur alors qu’aucun gaz n’est présent.

Détecteur

Élément de détection d’un détecteur de gaz, parfois appelé filament ou cellule. Le terme détecteur désigne également l’assemblage qui abrite l’élément de détection.

Détecteur à photo-ionisation (PID)

Appareil de surveillance de l’air ambiant qui détecte les hydrocarbures et certaines vapeurs inorganiques par photo-ionisation.

Diffusion

Dispersion et pénétration dans un espace occupé. Dans un détecteur de gaz à diffusion, élément de détection exposé en continu à l’atmosphère à surveiller et vers lequel l’échantillon afflue par déplacement naturel du gaz plutôt que sous l’action d’une pompe.

Dilution

Baisse de la concentration d’une substance par mélange. Dans le domaine de la détection de gaz, la concentration d’un gaz peut être réduite ou diluée en introduisant de l’air.

E

Échantillon

Fraction représentative de l’air ambiant testé.

Électrolyte

Substance qui devient conductrice lorsqu’elle est dissoute dans un solvant (généralement de l’eau). L’acide sulfurique utilisé dans un accumulateur peut être qualifié d’électrolyte, de même que l’acétate de potassium utilisé dans certaines cellules d’oxygène.

Électrode

Conducteur par lequel un courant arrive dans un liquide, un gaz ou un matériau isolant, ou en sort. Les électrodes sont utilisées dans les cellules de gaz toxiques. Leur fonction consiste à faire passer le courant de l’électrolyte vers le circuit de mesure de l’appareil.

Enregistreur

Appareil capable d’enregistrer des représentations graphiques de la réponse d’un gaz.

Enregistreur de données

Support de mémoire qui stocke les informations électroniquement dans un appareil.

Espace confiné

Tout espace 1) dont on limite ou restreint l’entrée ou la sortie ; 2) qui est suffisamment vaste pour qu’une personne puisse y pénétrer pour y effectuer une tâche ; 3) qui n’est pas conçu ou configuré pour être occupé en continu.

Étalonner

Méthode de réglage d’un appareil de mesure visant à corriger les inexactitudes inhérentes à l’équipement. Une concentration de gaz connue est utilisée comme standard d’étalonnage pour vérifier et ajuster les valeurs relevées par l’appareil.

F

Factory Mutual (FM)

FM Approvals certifie des produits et services industriels et commerciaux pour des entreprises du monde entier. Lorsqu’un produit ou service répond aux standards de FM Approvals, il porte la mention « FM APPROVED » (agréé FM) qui signifie que son fonctionnement correspond aux caractéristiques annoncées et qu’il est conforme en termes de prévention des sinistres.

Filament

Élément de détection utilisé dans un détecteur de gaz combustible, généralement une bobine de fil platine.

Filtre

Dispositif qui permet de nettoyer et de purifier l’échantillon de gaz prélevé. Par exemple, on utilise souvent un cylindre ou un tampon de coton pour emprisonner la poussière.

Fond

Composants de l’échantillon ou de l’espace à tester autres que le gaz spécifique qui est contrôlé.

G

Garanti à vie

La garantie Guaranteed for Life™ (Garanti à vie) couvre tous les composants du produit pendant toute la durée de sa prise en charge par Industrial Scientific. Elle ne couvre pas les consommables tels que les cellules, les batteries, les barrières à eau et les filtres.

Gaz

Corps à l’état de fluide, compressible jusqu’à un certain point et qui, du fait du mouvement « libre » de ses molécules, se répand facilement dans d’autres formes de matière similaires et est capable d’une expansion illimitée dans toutes les directions.

Gaz combustible

Gaz dont le point d’éclair est suffisamment bas et l’intervalle d’explosivité suffisamment large pour être potentiellement inflammable.

Gaz inerte

Gaz dépourvu de propriétés chimiques actives (neutre). L’hélium, le néon et l’argon entrent dans cette catégorie. Dans l’analyse des gaz combustibles, l’azote et le dioxyde de carbone, bien qu’ils ne soient pas des gaz inertes au sens strict, sont traités comme tels car ils ne provoquent pas de réaction de combustion.

H

Humidité

Quantité de vapeur d’eau dans l’air. On distingue trois types d’humidité : absolue, relative et spécifique.

Hydrocarbure

L’un des éléments d’un large groupe de composés qui contiennent principalement de l’hydrogène et du carbone. La plupart des gaz que les détecteurs de gaz combustibles détectent entrent dans cette catégorie.

Hydrocarbures aromatiques

Groupe de composés d’hydrocarbures dont les atomes sont disposés en anneaux fermés et dérivés du benzène. Les plus répandus sont le toluène et le xylène.

I

Point d’ignition

Température à laquelle une substance s’enflamme et brûle sans source d’ignition distincte.

Inflammable

Gaz explosible qui peut être enflammé et brûler.

Inhibiteurs

Substances qui réduisent l’efficacité de l’action catalytique sur la cellule LIE à perle catalytique. Les inhibiteurs entravent l’action d’un catalyseur.

Inorganique

Tout élément ou composant qui n’est pas un hydrocarbure ou une substance organique.

Interférences électromagnétiques

Toute perturbation électromagnétique qui interrompt, entrave, réduit ou limite les performances d’un appareil électrique ou électronique.

Interférence radio (RFI)

Rayonnement électromagnétique émis par des circuits électriques transportant des signaux qui changent rapidement. Ces émissions, qui font partie du fonctionnement normal de ces circuits, provoquent des signaux indésirables (par ex., interférences ou bruits) dans d’autres circuits.

Intrinsèquement sûr

Terme qui qualifie un appareil ou un dispositif incapable de devenir une source d’ignition du fait de la faible quantité d’énergie dans ses circuits électriques. Dans de multiples applications, l’atmosphère est tellement dangereuse qu’aucune source potentielle d’ignition n’est autorisée. Les appareils utilisés sur des sites de ce type doivent être certifiés intrinsèquement sûrs par un organisme d’homologation (FM ou UL).

Ions

Atomes ou groupes d’atomes portant une charge électrique positive ou négative.

Ionisation

Fragmentation de molécules en atomes ou groupes d’atomes chargés électriquement.

J

K

L

Limites d’explosivité

Plage d’explosivité de gaz, de vapeurs et de poussières exposés à une source d’ignition, mesurée en pourcentage du volume. Les gaz, vapeurs et poussières ont une limite inférieure d’explosivité (LIE) et une limite supérieure d’explosivité (LSE). La LIE est la concentration ou la plage de mélange minimum ou la plus basse à laquelle une explosion peut survenir, tandis que la LSE est la plage maximum ou la plus haute. Les gaz en quantité inférieure à la LIE ne sont pas assez concentrés pour exploser. Les gaz en quantité supérieure à la LIE sont trop concentrés pour exploser. Voir les définitions de LIE et LSE dans le glossaire.

Limite d’exposition admissible (LEA)

Les LEA sont les limites réglementaires de concentration d’une substance dans l’air. Elles sont basées sur une valeur moyenne dans le temps (VMT) d’exposition de 8 heures. (OSHA, 2010)

Limite inférieure d’explosivité (LIE)

Concentration minimum d’un gaz combustible dans un mélange gazeux à laquelle une explosion peut se produire. Cette concentration est exprimée en pourcentage du volume. Pour les détecteurs de gaz combustibles utilisés pour détecter les atmosphères explosibles, la concentration est exprimée en facteur de pourcentage du point de LIE. Une mesure de 100 % de la LIE correspond au pourcentage de concentration volumique à partir duquel une combustion peut survenir.

Limite supérieure d’explosivité (LSE)

Concentration maximum d’un gaz combustible dans un mélange gaz/air à laquelle une explosion peut se produire. Aussi appelée limite supérieure d’inflammabilité.

Limites d’exposition recommandées (LER)

La valeur moyennée dans le temps du NIOSH correspond à une valeur de concentration moyenne dans le temps pour une journée de travail de 10 heures maximum au cours d’une semaine de travail de 40 heures. La valeur limite d’exposition (VLE) à court terme est désignée par les lettres « CT » suivant la valeur. Sauf indication contraire, la VLECT correspond à une valeur moyennée dans le temps (VMT) d’exposition de 15 minutes qui ne doit jamais être dépassée. Une LER plafond est désignée par un « P » précédant la valeur. Sauf indication contraire, la valeur plafond ne doit jamais être dépassée.

Linéarité

Degré de proximité entre le pourcentage d’augmentation d’un gaz donné et le pourcentage d’augmentation mesuré.

M

Mélange pauvre

Mélange air/gaz contenant trop peu de gaz combustible pour s’enflammer.

Mélange riche

Excès de gaz combustible par rapport à la LIE ou à la portée du détecteur.

Membrane

Matière inerte dotée de pores de taille uniforme. Ces pores permettent le passage de molécules à l’état gazeux. Généralement, le passage des liquides est bloqué du fait de leur densité.

Mesure maximale

Mesure la plus haute de gaz toxique détecté, limite inférieure d’explosivité et mesure la plus basse d’oxygène.

N

National Electric Code (NEC)

Normes qui régissent la conception et l’installation des équipements électriques aux États-Unis afin de garantir leur installation en toute sécurité. Le NEC est mis à jour et révisé par la NFPA.

National Fire Protection Association (NFPA)

Association à but non lucratif qui a pour vocation d’améliorer les méthodes de protection et de prévention contre les incendies, de publier des informations sur ces sujets et d’assurer la coopération de ses membres et du public en vue de définir des mesures de protection adaptées pour éviter les pertes humaines et matérielles.

O

Organismes d’homologation

Organismes qui définissent les normes électriques devant être appliquées dans leur pays ou leur secteur d’activité. Exemples : Factory Mutual et Underwriters Laboratories aux États-Unis ou encore l’Association canadienne de normalisation. Les normes sont élaborées par différents organismes d’homologation en fonction des secteurs d’activité (par ex., la US Coast Guard pour les appareils utilisés en mer).

Organique

Désigne la nature des organismes, animaux ou plantes, ou de ce qui s’y rapporte. Désigne également tout composé chimique typique de ceux fabriqués par les êtres vivants (par ex., hydrocarbures).

Orifice

Petite ouverture vers une cavité. Dans le domaine de la mesure du gaz, petit trou de dimension contrôlée, placé dans le flux du débit et au niveau duquel une différence de pression prévisible se développe pour un débit donné.

Oxydation

Action chimique d’un corps se combinant à l’oxygène et état qui en résulte (par ex., rouille).

Ozone

Gaz formé de trois atomes d’oxygène, de couleur bleutée et odorant. Présent à l’état naturel dans la haute atmosphère du fait d’une réaction photochimique avec les rayons ultraviolets du soleil ou généré par une décharge électrique dans l’oxygène.

P

Parties par million (ppm)

Unité de mesure utilisée pour les proportions ou concentrations faibles. Elle exprime le volume de gaz présent dans 1 million de molécules d’air. 1 % du volume = 10 000 ppm, 100 % du volume = 1 000 000 ppm.

Pare-flammes

Barrière pour le filament actif dans un appareil qui fonctionne sur le principe de la catalyse. Le pare-flammes est souvent constitué d’un matériau poreux ignifuge, par exemple bronze fritté, acier inoxydable ou Monel® ; sa fonction est de contenir toute flamme qui peut résulter du contact d’un mélange de gaz combustible avec le filament.

Perméabilité

Qualité ou aptitude à se laisser traverser, en particulier par un fluide ou un gaz.

Photo-ionisation

Traitement de produits chimiques aux ultraviolets pour convertir leurs molécules en ions porteurs d’une charge électrique.

Piège à eau/humidité

Conteneur installé au niveau de la ligne d’échantillonnage entrante d’un analyseur de gaz et destiné à recueillir les liquides (de l’eau, par ex.) pour empêcher qu’ils ne pénètrent dans l’analyseur. Utilisé en cas de risque de pénétration d’un liquide ou de vapeur condensable dans la ligne d’échantillonnage.

Point d’éclair

Température d’un liquide à laquelle il dégage suffisamment de vapeur pour former un mélange inflammable avec l’air proche de sa surface ou contenu dans le récipient utilisé.

Pompe auxiliaire

Pompe connectée à un détecteur de gaz qui tire sa source d’alimentation de la batterie de l’appareil.

Pont de Wheatstone

Circuit électrique en pont à quatre branches, dans lequel toutes les branches sont principalement résistives. Utilisé pour mesurer la résistance. Dans les appareils de détection de gaz, un filament actif et un filament de référence occupent généralement deux branches du pont. L’élément de référence et deux autres éléments résistifs servent de résistance fixe tandis que les éléments de détection actifs servent de résistance variable en présence d’un échantillon de gaz, pour déséquilibrer le pont et afficher une mesure sur l’appareil.

Potentiel d’ionisation (PI)

Quantité d’énergie nécessaire pour diviser une substance chimique en particules chargées électriquement. Le potentiel d’ionisation est exprimé en électrons-volts (eV).

Potentiomètre

Résistance variable à trois bornes, équipée d’un curseur se déplaçant d’un extrême à l’autre et indiquant différentes valeurs de tension. Dans le domaine de l’instrumentation, les potentiomètres sont utilisés comme dispositifs de réglage du zéro, de réglage du voltage et de réglage de l’étalonnage.

Pourcentage volumique

Pourcentage de 100 % d’un mélange gaz/air, généralement appliqué au pourcentage d’un gaz spécifique.

Propagation de flamme

Diffusion d’une flamme depuis une source d’ignition jusqu’à un mélange inflammable.

Purge

Acte consistant à supprimer tout gaz inflammable, combustible ou toxique d’un espace de travail confiné avant d’y pénétrer ou d’y effectuer des travaux à chaud. Le détecteur doit indiquer zéro une fois la purge achevée.

Q

R

Remise à zéro

Terme appliqué au niveau de référence d’un appareil, indiquant l’absence de toute activité détectée.

Répétabilité

Degré de proximité de mesures successives avec le même appareil et sur le même échantillon.

Réponse

Indication sur l’appareil de mesure qui résulte d’un changement dans la composition du mélange gazeux échantillonné.

Réserve de sensibilité

Durée de vie restante de la cellule dans des conditions d’utilisation normales. Avant de tester la réserve de sensibilité de la cellule, celle-ci doit être remise à zéro et stabilisée.

Résistance

Propriété qu’ont tous les matériaux à résister au flux d’un courant électrique et à convertir l’énergie électrique en chaleur.

S

Sensibilité

Dans le domaine de la détection de gaz, changement le plus infime dans la composition du gaz qui peut être observé sur l’appareil de mesure.

Sensibilité croisée

Réaction d’une cellule à un gaz interférant. L’exposition d’une cellule à un gaz qui n’est pas sa cible peut provoquer une réponse positive ou négative indésirable.

Sites de Classe I

Les sites de Classe I sont les zones où des gaz ou vapeurs inflammables sont/peuvent être présents dans l’air en quantité suffisante pour provoquer un mélange inflammable ou explosible. Classification du National Electrical Code.

Sites de Classe II

Les sites de Classe II sont des zones dangereuses en raison de la présence de poussières combustibles. Classification du National Electrical Code.

Sites de Classe III

Les sites de Classe III sont des zones dangereuses en raison de la présence de fibres ou de particules en suspension dans l’air facilement inflammables. Classification du National Electrical Code.

Sonde

Tige rigide creuse utilisée pour permettre à la ligne d’échantillonnage de gaz d’atteindre les échantillons à prélever dans les espaces accessibles uniquement par ce biais.

T

Technologie DualSense®

La technologie DualSense utilise deux cellules du même type pour la détection d’un seul gaz. Les mesures sont ensuite traitées par un algorithme breveté, puis une seule mesure est affichée sur l’appareil. Sur le terrain, cette technologie réduit la probabilité qu’un appareil ne détecte pas un gaz. Par conséquent, les appareils équipés de la technologie DualSense sont plus sûrs que les détecteurs dotés d’une seule cellule.

Température ambiante

Température de l’environnement immédiat.

Tension

Différence de potentiel électrique exprimée en volts.

Test de déclenchement (test fonctionnel)

Exposition au gaz d’un appareil pour vérifier son fonctionnement. Ce test sert à vérifier la réponse des cellules et alarmes.

Test fonctionnel (test de déclenchement)

Exposition au gaz d’un appareil pour vérifier son fonctionnement. Ce test sert à vérifier la réponse des cellules et alarmes.

Toxique

Qui provoque une intoxication. En termes de santé dans l’industrie, on qualifie de toxique un élément dont les effets sont nocifs dans certaines conditions d’exposition.

Travaux à chaud

Travaux comme la soudure ou le meulage qui impliquent la présence d’une source d’ignition.

Trou de sondage

Ouverture pratiquée dans le sol vers un pipeline afin d’introduire une sonde et un tuyau pour confirmer la présence éventuelle de fuites de gaz.

U

Underwriters Laboratory (UL)

Organisme américain indépendant de test et d’homologation qui examine les équipements et accessoires électriques, principalement du point de vue de la sécurité et de l’innocuité. Les équipements approuvés sont répertoriés par l’UL et portent le label UL. Une procédure de suivi garantit que les fabricants n’effectuent pas ultérieurement des modifications non approuvées. L’UL n’a aucun lien avec le gouvernement fédéral américain ou d’autres gouvernements, mais il est reconnu par de nombreuses réglementations locales officielles qui imposent le label UL sur certaines catégories d’appareils électriques.

V

Valeur limite d’exposition (VLE)

Concentration maximum d’une substance à laquelle un travailleur peut être exposé sans effets nocifs au cours d’une semaine de travail de 5 jours avec des journées de 8 heures. Les valeurs communément acceptées sont définies dans les directives publiées par l’American Conference of Governmental Hygienists (ACGIH) et indiquent la concentration non dangereuse limite de substances toxiques dans l’air.

Valeur limite d’exposition à court terme (VLECT)

Valeur moyenne dans le temps (VMT) d’exposition de 15 minutes qui ne peut être dépassée que quatre fois au cours d’une journée avec un intervalle à l’air pur d’une heure minimum entre chaque dépassement.

Valeur moyenne dans le temps (VMT)

Exposition moyenne au gaz dans le temps, généralement sur une période de 8 heures.

Vapeur

Toute substance à l’état gazeux qui, dans des conditions normales, est généralement liquide ou solide (c’est-à-dire, un liquide ou solide gazéifié).

Volatil

Substances qui s’évaporent rapidement à température normale dans l’air et sont capables de passer à l’état de vapeur à température ambiante.

W

X

Y

Z