Les dangers de l'ammoniac dans le secteur de l'alimentation et des boissons

Les dangers de l'ammoniac dans le secteur de l'alimentation et des boissons

Dave Wagner | jeudi 8 avril 2021

Dans le secteur de l'alimentation et des boissons, on observe un manque général de sensibilisation aux dangers du gaz et à l'importance de la détection.Incolore et inodore, le dioxyde de carbone est certainement le gaz le plus couramment utilisé par les fabricants de produits alimentaires, mais il est loin d'être le seul à poser des risques.L'ammoniac (NH3) est l'un des produits chimiques les plus répandus au monde et est très utilisé pour la réfrigération, la surgélation et le stockage en vrac en raison de ses excellentes propriétés de refroidissement et de son faible coût.Bien que l'ammoniac soit très couramment utilisé comme réfrigérant, la plupart des sites de fabrication de produits alimentaires n'ont pas les protocoles ou l'équipement nécessaires pour protéger leurs employés en cas de fuite. L'ammoniac est toxique, même à de faibles concentrations, et les employés qui le manipulent doivent porter un équipement de protection individuelle.Pour rester en sécurité, vous devez comprendre les risques associés à une exposition à l'ammoniac et connaître l'équipement de détection de gaz nécessaire pour repérer ce danger invisible.Les risques liés aux systèmes de réfrigération à l'ammoniacDécouvrez comment choisir les bons détecteurs de gaz pour protéger votre équipe et votre site.Télécharger le livre numériqueEn dépit d'une maintenance régulière et de mesures préventives, les fuites de réfrigérant sont inévitables. Dans les sites de grande taille, la plupart des fuites se produisent dans le local des compresseurs frigorifiques. Au fil du temps, les valves Schrader, le scellant pour filetage, les joints en néoprène et d'autres pièces utilisées dans la réfrigération peuvent fuir.Dans le domaine de la réfrigération, l'ammoniac est utilisé sous sa forme liquide, ou ammoniac anhydre. En cas de fuite, ce liquide se transforme rapidement en gaz toxique.Bien qu'il soit incolore, l'ammoniac possède une forte odeur âcre facilement reconnaissable. Mais cela ne veut PAS dire que vous pouvez vous fier à votre odorat pour le détecter. Les études montrent que la concentration d'ammoniac détectable à l'odorat est très variable d'un individu à l'autre et que certaines personnes ne décèlent sa présence qu'à des concentrations dangereuses.Comme tous les gaz, l'ammoniac se mesure en parties par million (ppm). Plus la concentration est élevée, plus l'ammoniac est dangereux. L'ammoniac peut être mortel, voire explosif à haute concentration.0-25 ppm : irritation des yeux, respiration difficile.25 ppm : limite d'exposition admissible (OSHA).50-100 ppm : paupières gonflées, conjonctivite, vomissements, gorge irritée.100-500 ppm : les concentrations sont dangereusement élevées ; l'irritation s'intensifie. L'exposition prolongée, à de fortes concentrations, peut causer la mort.Réduire les risques grâce à l'équipement de détection de gazSi votre entreprise utilise de l'ammoniac pour la réfrigération, la surgélation ou le stockage en vrac, vous devez investir dans des détecteurs de zone ou portatifs afin de le détecter.Les détecteurs personnels multigaz comme le Ventis Pro5 sont des appareils polyvalents qui permettent aux employés de détecter l'ammoniac où qu'ils aillent. Ces détecteurs partagent en temps réel les mesures de gaz et les alarmes d'homme à terre et de danger imminent avec les autres détecteurs et le logiciel de surveillance en direct. Le partage des alarmes offre davantage de visibilité et renforce la sécurité en avertissant les employés des dangers rencontrés par leurs collègues.Si vous utilisez un système de réfrigération installé dans un grand local, l'utilisation d'un détecteur de zone est également recommandée. En cas de fuite de gaz, la possibilité d'être informé d'un danger à distance est précieuse et c'est là tout l'intérêt des détecteurs de zone. Les détecteurs de zone, tels que la Radius BZ1, doivent être installés partout où des risques liés au gaz existent. Ce type de détecteur vous signale la présence d'ammoniac que vous ne pourriez autrement détecter que si un employé entrait dans le local muni d'un détecteur de gaz personnel. Les détecteurs de zone peuvent également partager leurs mesures avec des détecteurs portatifs afin que les travailleurs à proximité soient informés de l'heure et du lieu de la fuite et puissent s'équiper d'un EPI adéquat avant de pénétrer dans la zone.L'ammoniac peut entraîner des problèmes de santé, même à de faibles concentrations. À de fortes concentrations, il est inflammable, explosif et mortel. Les fuites sont donc un problème grave qu'il faut prendre au sérieux. Protégez vos équipes, votre équipement et votre entreprise en déployant un programme de détection de gaz qui vous permettra de repérer les fuites d'ammoniac avant qu'elles n'aient des conséquences dramatiques.Parlez avec nos spécialistes de la détection de gaz pour trouver un détecteur d'ammoniac adapté à votre application.  Dave Wagner est directeur de l'ingénierie des applications et des connaissances produits chez Industrial Scientific