Pourquoi les tests de déclenchement sur les détecteurs de gaz devraient-ils être systématiques ?

Pourquoi les tests de déclenchement sur les détecteurs de gaz devraient-ils être systématiques ?

Bryan Szczur | vendredi 26 juin 2020

Vous ne conduisez pas sans ceinture de sécurité. Vous ne faites pas de vélo sans casque. Vous n'allez pas vous coucher le soir sans fermer votre porte à clef. Ce sont des automatismes quotidiens comme ceux-ci qui rendent nos vies plus faciles et plus sûres. En matière de détection de gaz, c'est la même chose. Les détecteurs de gaz utilisés quotidiennement demandent le même type de précaution. Vous attacher quand vous prenez le volant est un geste machinal qui devient pourtant essentiel le jour où vous avez besoin de votre ceinture. De même, réaliser le test de déclenchement d'un détecteur de gaz doit être un automatisme, car il est essentiel de vous assurer que votre appareil fonctionnera au moment où vous en aurez besoin. 

Qu'est-ce qu'un test de déclenchement ?

Le test de déclenchement est le seul moyen de s'assurer que les cellules et alarmes fonctionnent. Il consiste à exposer brièvement les cellules d'un détecteur de gaz à une concentration donnée de gaz, supérieure au seuil d'alarme défini pour ce gaz. L'objectif du test de déclenchement est de vérifier que les cellules et alarmes sont opérationnelles. En revanche, il ne permet pas de vérifier la précision des mesures. Il est important de noter que seul un étalonnage permet de contrôler la précision, procédé tout à fait différent.

On pourrait comparer le test de déclenchement à une lampe de poche. Quelle est la première chose que vous faites lorsque vous prenez une lampe de poche ? Vous essayez de l'allumer pour voir si elle fonctionne ! Si elle ne s'allume pas, vous savez que vous allez devoir changer l'ampoule, la pile ou la lampe elle-même, car celle que vous avez en main ne vous sera d'aucune utilité. Avec les détecteurs de gaz, c'est la même chose. La première chose à faire avant d'utiliser votre détecteur de gaz est de vérifier qu'il fonctionne. Sans test de déclenchement, vous n'avez aucun moyen de savoir si votre détecteur est opérationnel. Soumettre les cellules de votre détecteur à un gaz est exactement comme vérifier que votre lampe de poche fonctionne. Si le test de déclenchement échoue, vous savez que l'appareil doit être réparé.

Pourquoi les tests de déclenchement sont-ils importants ?

Les détecteurs de gaz sont conçus pour être utilisés dans des conditions difficiles. Ils tombent fréquemment, et sont régulièrement exposés à des températures extrêmes, à l'humidité, à la poussière et à la boue. Chacun de ces facteurs peut altérer leurs performances. Par exemple, les cellules peuvent sortir de leur logement en cas de chute. L'humidité ou la poussière peuvent boucher les filtres. Une grosse quantité de boue peut créer une barrière qui empêche toute interaction entre les cellules et le gaz. Pour toutes ces raisons, les fabricants recommandent de soumettre les détecteurs de gaz à un test de déclenchement avant chaque utilisation quotidienne. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais ces différentes situations du quotidien peuvent altérer les performances de votre détecteur.

Comment un test de déclenchement fonctionne-t-il ?

Pour les cellules de gaz toxiques et combustibles, le résultat typique obtenu dans de l'air propre est zéro, que la mesure se fasse en parties par million (ppm), en pourcentage de la limite inférieure d'explosivité (LIE) ou en pourcentage par volume. La cellule d'oxygène fait exception à la règle : elle doit indiquer un volume d'environ 20,9 % dans l'air ambiant. Ainsi, un test de déclenchement effectué sur un appareil quatre gaz standard fera augmenter les valeurs de gaz relevées par les cellules de gaz toxiques et combustibles et baisser la valeur relevée par la cellule d'oxygène.

Le problème est que les cellules de gaz toxiques et combustibles exposées à l'air ambiant indiquent généralement une valeur de zéro, même si elles ne fonctionnent pas. Par conséquent, la seule façon de savoir si elles réagissent aux gaz est – vous l'aurez deviné – de les y exposer.

Comment réaliser le test de déclenchement d'un appareil ?

Les bouteilles de gaz Bump-N-Go facilitent
les tests de déclenchement pour les équipes mobiles
qui n'ont pas accès à une station d'accueil. Très
compactes, ces bouteilles ne mesurent que 97 mm
et permettent d'effectuer jusqu'à 250 tests de déclenchement
lorsqu'elles sont utilisées avec le régulateur à gâchette. Elles
se conservent pendant un an et se déclinent
en différents modèles : pour détecteurs monogaz CO et H2S,
et pour détecteurs 4 gaz (CO, H2S, O2, LIE) standard.

En raison de la grande variété d'applications de détection de gaz, les fabricants proposent de nombreuses méthodes pour réaliser les tests de déclenchement. La méthode la plus simple et généralement la plus efficace est d'utiliser une station d'accueil, souvent connectée à un logiciel de gestion de la détection de gaz par Internet. Par le biais de ce logiciel, les utilisateurs peuvent programmer des tests de déclenchement quotidiens. En cas de panne, le logiciel alerte l'utilisateur ou le responsable sécurité qui peuvent alors prendre les mesures nécessaires. Les stations d'accueil prélèvent du gaz dans la bouteille qui leur est raccordée et le soumettent au détecteur placé sur elles. Cette procédure s'apparente à un test de déclenchement manuel.

Les tests de déclenchement manuels sont réalisés au moyen d'une bouteille de gaz, d'un régulateur, d'un tube et d'une coiffe d'étalonnage (pour les appareils à diffusion seulement) et d'un détecteur de gaz. Les utilisateurs peuvent placer l'appareil en mode de test de déclenchement, puis appliquer le gaz. Le détecteur de gaz testera alors chaque cellule individuellement ou toutes les cellules d'un coup, selon les réglages de l'appareil. Une fois le test terminé, l'appareil affichera les résultats et indiquera si le test a réussi ou échoué. Les utilisateurs peuvent également réaliser un test de déclenchement manuel en appliquant du gaz sur l'appareil lorsque ce dernier affiche l'écran principal de mesure de gaz. Si toutes les cellules affichent une mesure en réponse au gaz et qu'une alarme se déclenche, l'appareil est en état de marche.

Quelles sont les difficultés liées à la réalisation des tests de déclenchement ?

La nécessité d'effectuer les tests de déclenchement peut poser plusieurs difficultés. Le nombre d'appareils que l'entreprise possède, les applications et l'emplacement du matériel sont autant de facteurs à prendre en compte. C'est pourquoi les bouteilles de gaz existent en plusieurs tailles. Les utilisateurs ont besoin de grandes bouteilles pour les stations d'accueil utilisées quotidiennement. En revanche, ils ont besoin de bouteilles plus petites et maniables pour effectuer des tests de déclenchement sur des appareils portatifs. Ils ont ainsi la possibilité de choisir entre différentes tailles de bouteilles en fonction de l'application. Les bouteilles existent en plusieurs tailles et formes, et contiennent des mélanges de gaz propres à tous les types de cellules disponibles.

La formation constitue une autre difficulté liée à la réalisation des tests de déclenchement. Les responsables de la sécurité ont souvent du mal à trouver le temps nécessaire pour former les utilisateurs et ces derniers n'ont que rarement le temps de se former les uns les autres. Heureusement, les entreprises de détection de gaz proposent un vaste éventail de possibilités de formation. Des formateurs peuvent se rendre chez le client pour dispenser des formations sur site, pour une approche pratique de la détection de gaz. Les entreprises de détection de gaz publient également des vidéos, des documents d'information, des articles et bien d'autres ressources sur lesquels les utilisateurs finaux peuvent s'appuyer en fonction de leurs besoins.

En conclusion

En conclusion, les tests de déclenchement sauvent des vies. Un utilisateur ne devrait jamais prendre le risque d'utiliser un détecteur de gaz sans s'assurer préalablement de son bon fonctionnement. Avec une bonne formation et un peu de pratique, réaliser les tests de déclenchement peut devenir aussi simple et automatique que d'attacher sa ceinture en voiture. Si c'est si important, pourquoi ne pas commencer maintenant ?