Création d'un programme de détection de gaz pour une usine chimique

Création d'un programme de détection de gaz pour une usine chimique

Ryan Thompson | mardi 26 janvier 2021

Dans le secteur de la chimie, les détecteurs de gaz vont des appareils de mesure spécialisés réservés aux hygiénistes industriels et aux ingénieurs chimistes aux détecteurs basiques utilisés par le personnel d'exploitation et les centaines de sous-traitants de votre site. Là où certains employés devront utiliser une cellule PID pour détecter un gaz spécifique comme le styrène ou l'éthylène, d'autres devront surveiller les composés organiques volatils (COV) dans un réservoir. Lors d'un arrêt programmé ou d'une fermeture, les sous-traitants peuvent utiliser des détecteurs quatre gaz généraux équipés d'une variété d'autres cellules sélectionnées en fonction des dangers qu'ils pourraient rencontrer.

Étant donné le nombre de dangers chimiques potentiellement présents sur votre site et le vaste éventail de solutions pour les détecter, il peut être difficile de savoir qui surveille quels gaz, où et comment. Mais la vérité est qu'il n'a jamais été aussi facile d'assurer la sécurité de vos employés.  

La connectivité au service de l'information instantanée

La plupart des employés d'une usine chimique peuvent être parfaitement protégés contre les dangers du gaz au moyen d'un petit détecteur de gaz personnel sans pompe. Cependant, même si une grande partie de votre personnel peut utiliser le même détecteur équipé de cellules adaptées à son activité, votre programme de détection de gaz n'est pas complet pour autant. Que votre programme de surveillance des gaz concerne une petite équipe déployée sur une seule zone ou des centaines de sous-traitants pendant un arrêt programmé, la visibilité est essentielle.

Avec un détecteur de gaz standard, vous n'avez accès aux informations sur les alarmes qu'après que l'utilisateur a quitté le terrain et placé l'appareil sur une station d'accueil. Dans cet intervalle, qui peut durer une journée, une semaine ou plus, vous ne savez pas quels dangers l'employé a pu croiser. Une fois l'appareil sur sa station d'accueil, vous devez parcourir les données historiques du système pour retrouver les problèmes de sécurité rencontrés par l'employé.

Sinon, vous pouvez équiper votre personnel d'outils de sécurité connectée qui font tout le travail pour vous.

Les détecteurs de gaz connectés les plus récents, comme le détecteur multigaz Ventis® Pro5, font passer la surveillance multigaz au niveau supérieur en donnant accès à des données de sécurité essentielles. La connectivité sans fil permet à ces détecteurs de partager instantanément les mesures de gaz, les alarmes d'homme à terre et de danger imminent et des données de géolocalisation avec les responsables de la sécurité et le personnel à proximité. Grâce à une série d'options de connectivité pour envoyer les données des appareils dans le cloud, vous pouvez voir toutes les alarmes en temps réel depuis un poste de contrôle ou depuis n'importe quel endroit du monde par SMS ou e-mail. Vous obtenez ainsi des informations complètes sur l'alarme et l'utilisateur indiquées sur une carte avec des coordonnées GPS, de sorte que vous savez toujours où et quand les incidents surviennent. Armé de ces informations, vous pouvez régler les problèmes de sécurité sur le champ, plutôt que des jours ou des semaines plus tard.

Protection du périmètre

Si les différents employés de votre site sont mieux protégés lorsqu'ils sont connectés au cloud par le biais de détecteurs Ventis Pro5, vous pouvez également connecter des détecteurs de zone pour bénéficier d'une visibilité similaire sur les conditions du site. Un moyen efficace d'y parvenir consiste à définir un périmètre autour d'une zone de travail avec des détecteurs de zone Radius® BZ1. Quand un détecteur de zone repère un danger, il partage l'alerte avec tous les détecteurs personnels et de zone connectés à proximité, prévenant ainsi les employés du changement de condition. Le détecteur de zone alerte également les responsables sécurité par SMS ou e-mail.

Au-delà de la protection des employés sur site, il faut également penser à la sécurité des populations alentour. En cas de fuite accidentelle de produits chimiques, il est essentiel d'identifier les gaz rejetés et leur trajectoire, et de déterminer si les populations locales risquent d'être contaminées. Un logiciel de modélisation de panache permet d'intégrer les données en temps réel des cellules de gaz et des capteurs météorologiques dans des algorithmes avancés afin de vous aider à déterminer les mesures à prendre.

Au-delà du plan d'urgence chimique en temps réel, les modèles de panache servent à planifier des scénarios futurs et à s'y préparer. Vous pouvez, par exemple, rassembler des données historiques sur les gaz et les conditions météorologiques pour planifier la procédure à suivre si une panne générale d'électricité obligeait le personnel d'une raffinerie à « torcher » des produits. Ce type d'exercices vous permettra de définir un plan d'urgence et d'être mieux préparé en cas d'incident réel.

PID : couverture d'une gamme de COV

Une fois votre personnel et votre site protégés, il faut vous pencher sur les niches et applications particulières de votre usine. Un détecteur spécialisé équipé d'une cellule PID est utile pour des tâches bien précises lors desquelles les employés risquent d'être exposés à des COV ou d'autres gaz exotiques, par exemple pour contrôler l'atmosphère d'un espace confiné avant d'y pénétrer et la surveiller en continu tout au long des travaux. Ce type de détecteur très perfectionné fournit une détection de gaz avancée pour l'échantillonnage et la délivrance des permis.

Quand vos équipes nettoient un wagon après son déchargement ou effectuent des travaux à chaud sur un réservoir, la plupart des gaz auxquels ils risquent d'être exposés n'ont pas de cellule spécifique qui permette de les détecter. Cela peut paraître très fâcheux à première vue, mais une cellule PID résoudra facilement le problème. Que le danger en question soit lié à un gaz connu ou aux COV en général, la cellule PID le détectera si le gaz a un potentiel d'ionisation inférieur à 10,6 eV. Pour bénéficier d'une large couverture, votre équipe peut utiliser le MX6 iBrid® équipé d'une cellule PID qui leur permettra également de détecter jusqu'à cinq autres gaz simultanément. Très polyvalent, ce détecteur conviendra notamment à l'accès aux espaces confinés et à l'échantillonnage de gaz.

Dans un secteur aussi dangereux et complexe que la chimie, les équipes ne peuvent pas se contenter d'un détecteur basique pour travailler. Pour votre programme de détection de gaz, recherchez une solution complète qui assure la visibilité des dangers liés au gaz dans votre usine, pour vous et vos employés.