Conseils d'utilisation des détecteurs de gaz par temps froid

Conseils d'utilisation des détecteurs de gaz par temps froid

Dave Wagner | vendredi 26 juin 2020

À l'approche de la saison froide, la manière dont vos détecteurs de gaz portatifs vont réagir aux températures hivernales vous inquiète peut-être. Si certains appareils sont adaptés à des températures pouvant aller jusqu'à -40 degrés, la plupart des détecteurs de gaz portatifs sont plutôt conçus pour fonctionner en continu à -20 degrés Celsius maximum. Ils peuvent malgré tout être utilisés à des températures plus basses pendant de brèves périodes. Si la sensibilité de la cellule se modifie lorsqu'il fait plus froid, les détecteurs de gaz les plus perfectionnés utilisent généralement la « compensation thermique » pour maintenir la précision des mesures à plus ou moins 15 % de la concentration réelle.

Voici quelques astuces à utiliser par temps froid.

1. Moins de 20 minutes : stabilisation inutile. Lorsque vous sortez en hiver, vous ressentez le froid instantanément. En revanche, votre détecteur de gaz a besoin d'un laps de temps pour s'adapter à la température ambiante. La compensation thermique se fait par rapport à la température interne du détecteur. Si vous comptez utiliser le détecteur pendant 20 minutes maximum, vous n'avez pas besoin d'attendre qu'il s'adapte à la température ambiante et se stabilise avant de l'utiliser. Mettez-le sous tension, relevez les mesures et rentrez vous mettre au chaud.

2. Plus de 20 minutes : stabilisation nécessaire. Si vous comptez utiliser le détecteur en extérieur pendant plus de 20 minutes, comptez 15 à 20 minutes pour qu'il s'adapte à la température ambiante avant de le mettre en marche et d'effectuer la mise à zéro des cellules à l'air libre.

3. Entreposez vos détecteurs dans une pièce humide. En hiver, le temps peut être extrêmement sec, particulièrement dans les grandes plaines du Nord, les Territoires du Nord-Ouest et en Alaska. Certaines cellules électrochimiques sont encore plus sensibles à la sécheresse – qui affecte leurs performances – qu'aux températures très basses. Pour empêcher que les électrolytes aqueux ne se dessèchent, stockez et rechargez vos appareils dans une zone humidifiée. Un taux d'humidité ambiant compris entre 40 et 50 % contribue à préserver la sensibilité des cellules et à les garder en état de marche plus longtemps.

4. Effectuez des tests de déclenchement fréquents si le détecteur est lent. Au-dessous de -20° C, le temps de réponse des détecteurs peut sembler plus long. La luminosité risque de faiblir et l'écran peut même s'éteindre s'il gèle. Malgré tout, votre détecteur continuera probablement à détecter les gaz et à émettre des alarmes. Si vous devez l'utiliser dans ces conditions, veillez à effectuer un test de déclenchement avant chaque utilisation pour vérifier que le détecteur fonctionne et réchauffez-le le plus rapidement possible.

5. Vérifiez que la cellule d'oxygène n'est pas gelée. Les cellules électrochimiques de votre appareil comportent généralement un électrolyte aqueux qui risque de geler si vous utilisez le détecteur au-dessous de -20° C pendant une période prolongée. La cellule d'oxygène est généralement celle qui gèle en premier. Une fois gelées, les cellules ne peuvent plus fournir de mesure fiable, mais elles redeviennent opérationnelles une fois réchauffées et dégelées.

6. Préparez-vous à devoir recharger plus souvent. Les températures froides peuvent également avoir une incidence sur l'autonomie de la batterie. Au-dessous de -20° C, l'autonomie peut être réduite de 50 % voire plus.

7. Maintenez le détecteur au chaud en attendant de l'utiliser. Gardez autant que possible le détecteur contre vous pour le réchauffer. Si vous utilisez l'appareil pour prélever des échantillons à distance, gardez-le au maximum sous votre manteau pour qu'il reste en état de marche plus longtemps.

Un bon principe quand vous utilisez des détecteurs de gaz par temps froid est de considérer qu'ils ont à peu près la même résistance au froid que vous. Si vous trouvez que la température est trop basse pour vous, elle l'est probablement aussi pour votre détecteur.

Comme dit la chanson, « Baby, it's cold outside », alors couvrez-vous bien jusqu'au retour du printemps !