Trois bonnes façons d'utiliser la détection de gaz pour améliorer la sécurité

Trois bonnes façons d'utiliser la détection de gaz pour améliorer la sécurité

René Nijland | mardi 26 janvier 2021

Comme le disait le célèbre auteur britannique Sir Arthur Conan Doyle, créateur de Sherlock Holmes : « C'est une erreur capitale que de bâtir des théories tant qu'on n'a pas de données. Insensiblement, on se met à torturer les faits pour les faire cadrer avec les théories, au lieu d'adapter les théories aux faits. » En quoi cette citation se rapporte-t-elle au secteur de la sécurité, et plus particulièrement à la sécurité de nos équipes ?

Si la plupart des secteurs se sont adaptés depuis des années à la nouvelle réalité de la suprématie des données, celui de la sécurité est à la traîne. Il est aujourd'hui temps de nous mettre à la page.

La plupart d'entre nous utilisent des appareils connectés comme des téléphones et des appareils domestiques intelligents, mais pour ce qui est de la connectivité et de la collecte de données au travail, nous sommes plus réticents. Bien souvent, les conversations au sujet de la sécurité connectée ou de l'utilisation d'appareils connectés pour recueillir des données sur la sécurité et protéger les employés amènent les responsables sécurité à invoquer le respect de la vie privée.

Même s'il est bien sûr important de rechercher le juste équilibre entre respect de la vie privée des employés et maintien de la sécurité, ces préoccupations montrent comme il est facile de sous-estimer l'utilité des données collectées au moyen de détecteurs de zone ou de détecteurs portables. Il existe de nombreux moyens d'utiliser les données de détection de gaz sans épier les moindres faits et gestes de vos employés.

La meilleure façon de renforcer la sécurité est d'utiliser les données sur les dangers propres à votre site. Trop souvent, les données de détection de gaz sont recueillies et enregistrées, mais jamais analysées. Dans le pire des cas, elles ne seront examinées qu'à l'occasion d'une enquête post-mortem.

Nous allons vous présenter trois façons d'utiliser les données de détection de gaz pour améliorer la sécurité des effectifs.

Utiliser les données pour retracer les expositions

Les détecteurs de gaz enregistrent de précieuses données sur les gaz auxquels les employés sont exposés. Les événements d'alarme et les hauts niveaux d'exposition sont de clairs indicateurs des dangers potentiels auxquels votre équipe fait face. Mais l'exposition prolongée à des concentrations de gaz juste en dessous du seuil d'alarme est tout aussi risquée.

Faites le bilan
de votre programme de détection de gaz

Ventis Pro5 soumis à un test de déclenchement

Découvrez les principales données à surveiller
dans le cadre de votre programme de détection.

Télécharger le livre blanc

Voici comment vous pouvez utiliser les données des alarmes de gaz pour retracer les expositions des employés et garantir que ces derniers puissent bénéficier d'un suivi médical si nécessaire :

Une alarme haute se déclenche sur un site et les employés quittent la zone. En tant que responsable sécurité, vous êtes chargé de superviser la procédure de suivi. Devez-vous automatiquement envoyer les employés exposés chez un médecin ? Ou pouvez-vous les laisser poursuivre leurs activités s'ils affirment se sentir bien ? Dans ce genre de situation, les données collectées par les détecteurs de gaz personnels peuvent sauver des vies. Même brève, l'exposition à de fortes concentrations de certains gaz peut être nocive pour les employés. Ils peuvent tout à fait se sentir bien juste après, mais développer des symptômes une fois rentrés chez eux. Grâce aux données des

détecteurs, vous pouvez consulter un rapport détaillé sur les expositions aux gaz de chaque employé, qu'elles aient déclenché une alarme ou non, afin de décider en toute connaissance de cause des mesures à prendre.

Utiliser les données pour garantir une utilisation adéquate des équipements

En dépit des progrès en matière de technologie de détection de gaz, des travailleurs continuent de mourir

des suites d'une exposition à des gaz toxiques et explosifs. S'ils ne sont pas utilisés correctement, même les appareils les plus fiables ne suffiront pas à protéger le personnel.

Dans les entreprises où la culture et les procédures relatives à la sécurité ne sont pas bien enracinées, les employés risquent de ne pas faire bon usage

de leurs détecteurs. Pire, ils risquent de ne pas les utiliser du tout. Les données de vos détecteurs de gaz peuvent vous permettre de repérer les mauvaises habitudes qui mettent vos effectifs en danger. Certains programmes de gestion de la détection de gaz s'accompagnent d'outils permettant d'exploiter les données recueillies pour identifier les comportements à risque (employés qui utilisent les détecteurs sans effectuer les tests de déclenchement ou les étalonnages requis, ignorent les événements d'alarme ou n'utilisent pas de détecteurs du tout). 

Utiliser les données pour identifier des tendances

En associant des données d'alarme à des emplacements spécifiques de votre site, vous obtenez de nouvelles informations qui n'étaient jusqu'alors pas exploitées. Vous pouvez par exemple consulter le nombre d'alarmes qui se sont déclenchées à un emplacement et une période spécifiques. Vous pouvez ensuite utiliser les données d'alarme pour cerner les tendances et identifier la cause du problème afin de l'éradiquer.

À mesure que la collecte de données se développe, le nombre de façons innovantes d'en tirer parti augmente. Il existe par exemple des systèmes basés sur des modèles prédictifs avancés qui permettent d'identifier la trajectoire de dispersion des fuites de produits chimiques. Avec les modèles prédictifs, les données sont entrées dans un logiciel qui analyse les tendances afin de déterminer la suite des événements, vous permettant d'agir rapidement en cas de problème et de toujours garder une longueur d'avance sur les dangers du gaz. Utilisées proactivement, ces données vous aident à opérer les changements nécessaires avant qu'un désastre ne survienne.

Grâce au pouvoir des données, toutes les entreprises seront bientôt capables de prédire où et quand les prochaines fuites de gaz se produiront afin de les éviter. En attendant, il existe de nombreuses façons d'utiliser vos données de détection de gaz pour protéger vos équipes, évaluer votre culture de la sécurité et améliorer vos opérations.

Pour reprendre les propos de Sir Arthur Conan Doyle, il est important de baser nos théories sur des faits — particulièrement quand il en va de notre sécurité à tous.

 

René Nijland est gestionnaire de comptes pour les solutions chez Industrial Scientific.