Modèle statique ou modèle dynamique de panache : lequel privilégier ?

Modèle statique ou modèle dynamique de panache : lequel privilégier ?

Eric Fishman | vendredi 26 juin 2020

En dépit des progrès majeurs réalisés dans l'industrie ces dernières décennies, l'utilisation de produits chimiques dangereux rend les situations d'urgence inévitables, quels que soient les efforts de planification et de sécurité déployés.

Tous les jours, des fuites de produits chimiques de plus ou moins grande ampleur surviennent. Si le coût de ces incidents en termes de pertes humaines est impossible à évaluer, une catastrophe chimique majeure peut représenter plus de 80 millions de dollars de pertes. Un seul incident peut valoir à une usine des dizaines voire des centaines de procès et la contraindre à fonctionner en sous-capacité pour une durée indéterminée.

C'est pourquoi intégrer des stratégies proactives à votre plan d'urgence chimique s'avère payant. En cas de fuite, une poignée de secondes peut faire la différence entre une gestion de crise efficace et un désastre.

La modélisation de panache est un outil précieux pour prévoir et gérer une fuite de substances chimiques. Toutefois, la plupart des installations se basent sur des modèles statiques qui utilisent des données saisies manuellement pour simuler la dispersion potentielle d'un nuage de gaz.  Les modèles de panache dynamiques, quant à eux, fournissent des informations plus précises, plus rapidement.

Alors quelle est l'option idéale pour votre site ? Examinons les différences entre un modèle statique et un modèle dynamique de panache.

Comprendre la modélisation statique de panache

La plupart des sites exposés aux risques d'incidents chimiques utilisent des outils de modélisation statique de panache. ALOHA, le logiciel de modélisation de dispersion de l'Environmental Protection Agency (EPA), l'agence américaine de protection de l'environnement, est l'un des plus courants.

Il existe des outils de modélisation statique gratuits ou payants qui permettent d'évaluer la zone à risque en cas de dispersion de différents produits chimiques. Les modèles statiques calculent la vitesse à laquelle la substance s'échappe, prévoient l'évolution du débit dans le temps et estiment le périmètre contaminé d'après les informations entrées dans le logiciel. De plus, ces modèles permettent de simuler différents types de dangers et scénarios de dispersion.

Les modèles statiques sont couramment utilisés pour garantir le respect des réglementations de l'EPA. Les sites qui emploient des substances dangereuses doivent soumettre un plan de gestion des risques (PGR) à l'EPA tous les cinq ans. Ce PGR doit inclure différents scénarios de perte de confinement (pire scénario et scénario le plus probable, notamment) qui peuvent être créés avec un modèle statique.

Les modèles statiques sont aussi couramment utilisés pour l'analyse des risques préalable à certaines tâches. Si un employé doit poser une nouvelle bride sur une vanne d'un réservoir de stockage contenant de l'éthylène, il doit procéder à une analyse préliminaire des risques. Il saisit manuellement dans le logiciel toutes les informations nécessaires et utilise un modèle statique pour déterminer le pire scénario en cas de fuite.

Limitations

Pour créer un modèle statique de panache, vous devez entrer manuellement dans le logiciel toutes les informations nécessaires. Toutes les données n'étant pas disponibles dans certains cas, vous êtes contraint de vous baser sur votre meilleure estimation. Pour cette raison, le panache simulé par modélisation statique n'est jamais parfaitement fiable. Entre le moment où vous saisissez les données actualisées et la réalité, il y a toujours un décalage. C'est comme essayer de prévoir le gagnant d'une course d'après une photo prise juste après le signal de départ.

Avantages de la modélisation dynamique de panache

Plus précis que les outils de modélisation statique, les logiciels de modélisation dynamique intègrent des données en temps réel sur les gaz et les conditions météorologiques, générant des résultats plus détaillés et plus fiables. Les logiciels de modélisation dynamique de panache permettent de surveiller et de modéliser les fuites chimiques et d'en pondérer les risques en temps réel, pour un meilleur contrôle.

1. Identifier les zones contaminées grâce à des données en temps réel

Pour pondérer les risques d'une fuite chimique, la vitesse de réaction est cruciale. Les modèles dynamiques intègrent automatiquement les données en temps réel des cellules de gaz et des capteurs météorologiques du site pour générer un modèle de panache précis, et pour suivre et surveiller tous les aspects d'une fuite de produits chimiques à partir d'un seul emplacement et pendant toute la durée de l'incident. 

Les informations sont superposées aux données de Google Maps™, vous permettant d'identifier les zones de votre installation concernées par l'incident et de déterminer s'il aura des conséquences sur la communauté environnante. Si la menace s'étend au-delà du périmètre de votre installation, l'aménagement de voies d'évacuation et le contrôle du trafic routier deviennent cruciaux. Les modèles dynamiques vous permettent de voir où la population doit être évacuée et d'évaluer les risques de congestion potentielle du trafic pour prévoir un plan d'évacuation alternatif.

2. Identifier rapidement la source

Contrairement aux outils de modélisation statique, les outils de modélisation dynamique de panache surveillent en continu les cellules de gaz et les capteurs météorologiques pour vous permettre, en cas d'incident chimique, d'identifier la source en temps réel. Qu'il s'agisse d'une fuite de produits chimiques, d'un déraillement ou d'une autre forme de perte de confinement, les modèles dynamiques permettent d'identifier immédiatement le problème.

Lors d'un accident chimique, les équipes de secours doivent souvent attendre avant d'obtenir des informations et d'intervenir. Savoir où a eu lieu la fuite et disposer d'un système de surveillance du site permet de répondre à leurs principales questions et de gagner un temps précieux pour agir plus rapidement et sauver des vies.

3. Communiquer efficacement

Dès que la direction du vent change, le modèle de panache évolue lui aussi, en temps réel, donnant au coordinateur des secours et à son équipe les informations les plus précises possibles sur l'incident. La possibilité de prévoir avec précision la trajectoire de dispersion, l'impact potentiel et la source d'un accident chimique permet de communiquer efficacement en situation d'urgence.

Sans informations en temps réel, vous ne pouvez faire que des suppositions sur la dispersion du panache. Dans ce cas, vous n'avez pas d'autre choix que de préparer les équipes de secours, vos employés et la population au pire, un scénario non seulement moins efficace mais qui vous oblige à déployer des ressources supplémentaires, crée la panique et fait grimper les coûts. Avec un modèle de panache dynamique, vous créez et partagez des rapports plus fiables et précis, permettant à tous de disposer des informations nécessaires pour intervenir rapidement et en toute sécurité.

 

Plus d'informations sur SAFER One, notre solution de modélisation dynamique de panache.