Guide vidéo sur les principes de base de l'échantillonnage à distance

Guide vidéo sur les principes de base de l'échantillonnage à distance

Jason Fry | vendredi 26 juin 2020

Bonjour, mon nom est Jason Fry et je suis instructeur au sein de l'équipe de formation d'Industrial Scientific. Dans cette vidéo, je vais vous montrer comment utiliser les accessoires d'échantillonnage et les pompes, et vous présenter les principes de base de l'accès aux espaces confinés. Pour des informations complémentaires sur l'accès aux espaces confinés dans votre région, pensez à consulter votre organisme de réglementation local. Pour plus d'informations sur les équipements ou accessoires utilisés dans cette vidéo, ou pour bénéficier d'une formation complémentaire, consultez notre site Web www.indsci.fr ou contactez votre représentant local Industrial Scientific.

TRANSCRIPTION DE LA VIDÉO

Principes de base de l'échantillonnage

:40
L'accès à un espace confiné est un processus très délicat. Vous devez toujours appliquer le principe de précaution ; il en va de votre vie et de celle des autres. Nous allons voir comment aborder un espace confiné. Une fois que vous avez préparé tout votre matériel, vous ne devez pas vous approcher directement de l'espace confiné mais échantillonner l'atmosphère à mesure que vous vous rapprochez. Par exemple, vous pouvez commencer l'échantillonnage contre le vent ou sur le côté ; vous ne devez pas vous placer directement sur le trajet du gaz qui pourrait s'échapper de la zone. Une fois que vous vous êtes approché de l'espace confiné et que vous commencez à échantillonner l'air à l'intérieur, vous devez tenir compte de différents facteurs, notamment la stratification des gaz.

1:20
Nous allons échantillonner chacune des différentes strates de l'espace. En général, on utilise la règle des 120 cm, c'est-à-dire que l'on échantillonne les strates par intervalle de 120 cm, sur toute la profondeur de l'espace. Si l'espace fait moins de 3 m 50 de haut, un accès par le haut, le milieu et le bas devrait vous permettre de tester toute la zone.

1:40
Parlons maintenant de la stratification des gaz. L'image à l'écran nous montre la répartition standard de trois gaz toxiques courants dans l'atmosphère. On peut par exemple voir que le H2S reste en bas car il est plus lourd que l'air. Ce n'est toutefois pas une règle absolue. Des facteurs tels que les courants d'air ou la ventilation peuvent faire que le H2S va se retrouver à un autre niveau. Si vous voyez ces mesures à l'écran, cela ne veut pas forcément dire que votre appareil est défectueux : il peut très bien détecter ce gaz à un niveau différent. Souvenez-vous que ce ne sont que des règles générales. Pour obtenir des informations spécifiques sur l'accès aux espaces confinés, consultez votre organisme de réglementation local.

2:23
Passons en revue l'équipement que nous allons utiliser pour cette démonstration et que vous pouvez être amené à utiliser lors d'un accès à un espace confiné. Je vais utiliser un Ventis MX4, mais la démonstration s'applique également au Ventis Pro, au MX6 iBrid et même à la pompe clipsable Ventis. Pour ce qui est des accessoires d'échantillonnage, je vais utiliser une sonde télescopique en acier inox, mais sachez que nous proposons différentes sortes de tubes d'échantillonnage de différentes longueurs et même une sonde en polycarbonate.

Principes de base des filtres

2:53
Parlons maintenant des filtres. Chacune de ces pompes comporte un filtre dont le but est uniquement de protéger la pompe elle-même. Le canal d'échantillonnage doit également être protégé au moyen d'un filtre. Comme vous pouvez le voir, un filtre est installé à l'extrémité de ma sonde télescopique. Un filtre est également installé à l'extrémité de ma sonde en polycarbonate et des filtres à disques protègent les extrémités de mes canaux d'échantillonnage. Je ne saurais souligner assez l'importance des filtres.

3:21
Prenons un exemple. Alors qu'il travaille sur le terrain, un employé est appelé à introduire un tube dans un réservoir. L'extrémité de ce tube est munie d'un filtre qui aspire un contaminant. Que fait l'employé ? Il retire le filtre et poursuit l'échantillonnage. Il contamine alors le tube qui, à son tour, contamine le filtre de l'appareil. Que fait alors l'employé ? Il retire le filtre de la pompe, qui est contaminée à son tour. Les filtres sont bon marché mais les pompes sont chères. Utilisez toujours un filtre quand vous effectuez des échantillonnages.

Inspection et test du matériel

3:59
Nous allons maintenant inspecter et tester les accessoires d'échantillonnage et la pompe. Vous devez avoir préalablement effectué les quatre étapes de sécurité en utilisant une DSX Docking Station ou un autre dispositif du même type, ou en utilisant votre équipement d'étalonnage et de test de déclenchement manuel. Passons rapidement en revue ces quatre étapes.

4:20
Si vous utilisez une station d'accueil, la première chose à faire est de placer l'appareil sur la station. Une fois que celle-ci a terminé ses vérifications et affiche un voyant vert, allumez l'appareil et contrôlez la batterie. Effectuez ensuite une mise à zéro dans une atmosphère propre et sûre, puis effacez les mesures maximales. Si vous procédez manuellement, commencez par allumer l'appareil et contrôler la batterie, effectuez la mise à zéro et le test de déclenchement, puis effacez les mesures maximales. Une fois les quatre étapes réalisées et les appareils prêts à l'emploi, vous pouvez commencer l'inspection et le test.

4:57
Nous allons commencer par contrôler l'appareil et vérifier que les filtres sont en bon état. Dévissez le bouchon et vérifiez que le filtre est en bon état. On ne doit remplacer le filtre que s'il est contaminé ou endommagé. Celui-ci est en bon état et prêt à l'emploi. Nous allons ensuite inspecter la sonde. Dans cette démonstration, il s'agit de la sonde télescopique avec filtre. Nous allons déployer la sonde, boucher les extrémités et la rétracter pour vérifier que les joints sont intacts et que le canal d'échantillonnage est fonctionnel. Lorsque je rétracte la sonde et que je retire mon doigt, je dois sentir de l'air s'échapper. Si c'est le cas, la sonde est opérationnelle. Pour la suite de la démonstration, nous allons utiliser le tube en spirale. La sonde vient se fixer sur le tube et la pompe. Là encore, nous devons vérifier si le tube est en bon état. Pour cela, nous allons le raccorder à l'extrémité de la sonde et effectuer le même test que précédemment en rétractant la sonde, mais cette fois, je vais pincer l'extrémité du tube avant de la rétracter. Je devrais encore entendre l'air s'échapper et c'est le cas. Mon canal d'échantillonnage est fonctionnel.

6:12
Le dernier test consiste à vérifier que la pompe passe bien en mode de dépassement, à savoir qu'elle s'éteint si le canal d'échantillonnage est bouché. Nous allons raccorder la pompe à l'extrémité du tube puis boucher ce dernier pour vérifier qu'une alarme se déclenche sur la pompe. Le voyant du moteur de la pompe et le point d'exclamation clignotent, les indicateurs d'alarme s'éteignent et les alarmes sonores/visuelles se déclenchent. Une alarme se déclenche sur l'appareil, comme prévu. Après quelques secondes d'attente, l'appareil va tenter d'éliminer le blocage et redémarrer. Si la condition d'alarme disparaît, l'appareil est opérationnel et je peux accéder à l'espace confiné.

Règles d'échantillonnage en espace confiné

7:13
Nous allons maintenant étudier la règle « 6 et 2 » d'échantillonnage en espace confiné. La règle 6 et 2 stipule que l'on doit compter six secondes par mètre de tube pour que le gaz traverse le tube, puis ajouter deux minutes par emplacement. Dans cet exemple, nous allons détacher la sonde d'échantillonnage et utiliser seulement le tube. Ce tube, s'il n'est pas coupé, fait 3 m de long. Nous devrons donc attendre environ 20 secondes pour que le gaz le traverse et atteigne l'avant de l'appareil. Les cellules devraient alors commencer à réagir et les mesures devraient apparaître. Nous devrons alors attendre deux minutes à cet emplacement pour obtenir la concentration totale de gaz. Voici la bouteille de gaz. Nous allons raccorder le canal d'échantillonnage à cette bouteille et allumer le régulateur. Au bout de 20 secondes environ, les mesures devraient apparaître. Les mesures commencent à s'afficher. Je vais maintenant fermer le gaz, mais en situation réelle d'accès à un espace confiné, il faudrait encore attendre deux minutes. C'est la règle 6 et 2.

8:41
Pour plus d'informations sur l'accès aux espaces confinés, consultez le guide d'Industrial Scientific sur la détection des dangers atmosphériques en espace confiné (référence 17046848). Pour plus d'informations sur le matériel d'échantillonnage ou cette formation, consultez notre site Web à l'adresse www.indsci.fr.