8 façons dont nous utilisons les données de détection de gaz pour vous faciliter la vie

8 façons dont nous utilisons les données de détection de gaz pour vous faciliter la vie

Michelle Hammons | mardi 26 janvier 2021

Consciemment ou non, vous prenez quotidiennement des décisions en vous basant sur des données. Si vous êtes comme moi, une des premières choses que vous faites le matin est de regarder la météo pour choisir votre tenue. En ouvrant l'appli météo de votre téléphone, vous accédez à des millions de points de données regroupés dans un bulletin météo. Ces données vont vous permettre de choisir entre bottes de pluie et lunettes de soleil.

Les données de détection de gaz fonctionnent selon le même principe : combiner différents points de données pour vous aider à prendre la bonne décision.

Cela fait plus de 20 ans que des gens comme vous fondent leurs décisions en matière de détection de gaz sur des données. Durant cette période, nos systèmes ont recueilli des données critiques de détection de gaz émanant de plus de 440 000 détecteurs de gaz et stations d'accueil.

Ces données aident non seulement nos clients à sauver des vies en alertant les travailleurs des dangers liés aux gaz, mais elles nous donnent également de précieuses informations pour améliorer nos produits.

Cela fait des années que nous parlons de l'intérêt d'exploiter les données de détection de gaz pour vous aider à prendre les bonnes décisions et améliorer la sécurité sur vos sites. Il est temps de vous montrer comment nous mettons en pratique cette théorie

et de vous présenter huit façons dont nous utilisons les données des détecteurs Industrial Scientific pour perfectionner nos produits :

1. Ajout de fonctions essentielles à nos appareils : nos études montrent que trop d'employés éteignent leur appareil lorsqu'une alarme se déclenche. Pour assurer la sécurité des travailleurs, nous avons ajouté les fonctions « Toujours activé » et « Arrêt pendant l'alarme » en 2013, afin que les appareils soient toujours allumés dans les moments critiques. La fonction « Toujours activé » est très populaire sur nos détecteurs monogaz Tango TX1, généralement utilisés par nos sous-traitants comme solution de détection de gaz pendant les arrêts programmés du fait de sa simplicité.

2. Acquittement des alarmes : après examen des seuils d'alarme de milliers de comptes différents, nous nous sommes rendu compte que de nombreux utilisateurs étaient appelés à travailler dans des zones dans lesquelles ils savent que des gaz sont présents. Ces utilisateurs portent un EPI adéquat pour se protéger des dangers connus, mais nos détecteurs de gaz ne le savent pas et continuent de les alerter. Les alertes de gaz acquittables permettent aux utilisateurs équipés d'un EPI approprié de continuer à travailler dans des environnements dangereux sans subir d'alarmes importunes leur signalant ce qu'ils savent déjà. En revanche, le détecteur les alertera en cas de changement atmosphérique. Les alertes de gaz acquittables permettent d'éviter que les utilisateurs ne deviennent insensibles aux alarmes en ne conservant que les plus importantes.

Soyez sûr de vos connaissances
en matière de détection de gaz

Alerte à l'écran sur le Ventis Pro5

Besoin de conseils ? Découvrez les technologies
qui simplifient la détection de gaz.

Télécharger le livre blanc

3. Identification des personnes et des lieux lors des alarmes de gaz : nous avons remarqué que les utilisateurs saisissaient fréquemment des emplacements et des noms d'utilisateur dans iNet® Control pour identifier les lieux de déclenchement des alarmes et les personnes concernées. Nous avons donc automatisé ce procédé avec la technologie iAssign®. Avec iAssign, nous recueillons les informations dont les utilisateurs ont besoin au fil de leurs déplacements et sans saisie manuelle. Cette technologie permet de mettre les données de détection de gaz en contexte.

4. Visibilité instantanée : nos clients ont longtemps utilisé iNet Control pour détecter et éliminer les dangers liés au gaz sur leurs sites de travail. Quand nous avons vu la fréquence à laquelle les utilisateurs examinaient les points de données concernant les événements d'alarme et l'utilisation des détecteurs de gaz (notamment l'utilisation des appareils alors qu'un étalonnage était requis), nous avons eu une idée : les professionnels de la sécurité analysent les données historiques pour essayer de prévoir les dangers. Nous avons donc mis au point un outil de surveillance en direct pour les alerter des dangers liés au gaz en temps réel afin qu'ils puissent les éliminer dès leur apparition et éviter de futurs accidents.

5. Solution complémentaire aux tests de déclenchement : nous savons tous que le test de déclenchement est le seul moyen de savoir si un détecteur de gaz va réagir en présence d'un danger. Cependant, l'analyse de deux années de données sur ces tests nous a montré que seulement 20 % des utilisateurs effectuaient un test de déclenchement quotidien. Nous avons donc créé DualSense pour nous assurer que les utilisateurs disposent toujours d'une cellule de rechange en cas de problème sur l'une des cellules. Ainsi, même si les utilisateurs omettent le test de déclenchement, le risque de défaillance des cellules est bien plus faible, ce qui rend les détecteurs beaucoup plus sûrs. Le risque de défaillance d'un détecteur dont le déclenchement est testé quotidiennement est de 1 sur 375, mais avec DualSense, il tombe à 1 sur 110 000.

6. Faciliter l'entretien de routine : les stations d'accueil DSX™ sont conçues pour effectuer les tests de déclenchement, les étalonnages et la recharge de vos détecteurs. Le fonctionnement de la station d'accueil se fonde entièrement sur les données, de l'ordre dans lequel les cellules sont vérifiées à la durée pendant laquelle le gaz étalon est appliqué. Nous nous sommes appuyés sur les données des stations d'accueil pour déterminer le temps de purge exact nécessaire entre l'étalonnage d'une cellule PID et LIE. Nous avons intégré ce paramètre à nos appareils par défaut, de sorte que vous n'avez plus à vous en soucier.

7. Remplacement du gaz étalon avant épuisement : nous utilisons les données d'utilisation de gaz étalon pour déterminer des tendances, comme la durée moyenne d'une bouteille en fonction du nombre de détecteurs utilisés. Nous avons pu constater que beaucoup de stations d'accueil ne pouvaient pas effectuer les étalonnages et les tests de déclenchement, car les bouteilles de gaz étalon étaient vides. Avant que les clients ne le remarquent et commandent du gaz, plusieurs journées de travail pouvaient être perdues. Cela nous a donné l'idée de créer un programme de réapprovisionnement automatique, qui vous envoie du gaz étalon de rechange avant que votre bouteille ne soit terminée.

8. Optimisation du gaz étalon : nous analysons régulièrement nos gaz étalons pour garantir leur qualité et leur précision. Nous avons par exemple déterminé que l'oxygène à 18 % était la plus précise des concentrations du marché et avons adapté notre catalogue en conséquence.